Aller au menu | Aller au contenu

Les Archives de la planète sont le volet visuel d'un vaste projet pacifiste à la construction duquel Albert Kahn a consacré sa vie et sa fortune. Avec la guerre qui éclate en 1914, que devient la philosophie du projet ? Dans ces circonstances extrêmes, comment produit-on les images et à quoi les utilise-t-on ?

Pour la première fois, le musée Albert-Kahn expose et commente sa collection "Première Guerre mondiale".
Entrez en découvrir les multiples facettes.

En 1915 et 1916, deux photographes mobilisés alimentent régulièrement les Archives de la planète en vues du front. Stéphane Passet, affecté à l’artillerie et André Bernardel, brancardier, mettent à profit leurs temps de repos pour photographier leur environnement et leurs camarades.

A005638

« Groupe des brancardiers et infirmiers du 360e d’infanterie avec leurs chefs », Pas-de-Calais, Petite-Servin, positif noir et blanc d’André Bernardel, mai 1915, inv. A 5638. 

A005916

« Le capitaine Faivre du 53e devant une de ses pièces (d’artillerie) », Oise, Moreuil-la-Motte, autochrome de Stéphane Passet, 1er août 1915, inv. 5916.

 

Regarder, ce que les images racontent Comprendre, le processus de fabrication Valoriser, le musée au service des collections

Regarder

ce que les images racontent

Comprendre

le processus de fabrication

Valoriser

le musée au service des collections